Une pièce, deux attitudes

Categories Article
photo-crayons

En ce tout premier article de blogue (j’en suis si fière!), poursuivant ma mission d’associer design d’intérieur et plaisir, je me suis amusée à regarder une pièce avec deux attitudes pour faire prendre conscience qu’un projet d’aménagement doit commencer dans la joie. Facile à dire n’est-ce pas? Je vous propose une petite histoire où vous verrez deux approches différentes.

Au cours de ma pratique en tant que designer, il m’est arrivé de rencontrer certains clients complètement abattus devant leurs propres projets. Allons-y avec un nom fictif…hum…appelons notre cliente «Madame Fichue».

Madame Fichue est avec la designer dans sa cuisine, complètement dépitée, les bras ballants, croulant sous le poids des rénovations à venir. Elle vit dans cette maison depuis trop longtemps. Madame Fichue n’aime pas l’armoire en coin de la cuisine, le manque de rangement, le garde-manger trop étroit, elle ne sait même plus quoi penser de sa salière et de sa poivrière! Madame Fichue a peur du budget, peur du trop pâle, du trop sombre, peur de ses moulures qui n’iront peut-être pas avec les futures têtes d’armoires. Comble du malheur lorsque la designer lui demande : «Mais madame…Qu’est-ce que vous souhaitez pour votre future cuisine? Quels sont vos goûts? Vos rêves? Vos inspirations?» Madame Fichue se dégonfle dans un long soupir : «Oooooooooouuuuuuuuuffffff…je sais pas.»

PAUVRE MADAME FICHUE.

Je crois qu’on a tous un peu de madame Fichue en nous. On est tous facilement découragés par une pièce qui présente beaucoup d’irritants. Par contre, aborder un projet avec une attitude déconfite n’aide certainement pas à traverser les étapes d’une rénovation. Étant donné que la vie est plus facile lorsqu’elle est légère, voici de simples trucs pour retomber en amour avec votre décor, tel qu’il est, pour vous redonner le sourire avant d’entrer dans une aventure réno/déco/brico.

Observons d’abord une cuisine (photos envoyées par un de mes proches), assez neutre, avec un certain potentiel, qui aurait besoin d’être revampée. Nous allons la regarder avec deux attitudes.

1.  LE VERRE À MOITIÉ VIDE

  • C’est étroit et près du corridor. Je dois piler sur les pieds de mon conjoint qui cuisine si je veux aller à la salle de bain.
  • La céramique au sol est désuète. Le motif imitation «fumée de cigarette» m’ennuie à mourir.
  • Les anciens propriétaires ont peint le mur du fond rouge. Cette couleur me rend agressive quand je fais de la soupe.
  • Mon duo laveuse sécheuse est ratatiné dans un coin. Je dois faire des contorsions pour trouver mes bas au fond de la laveuse.
  • L’îlot me prend perplexe. Son orientation et sa position m’enlève le goût d’aller y couper des légumes.
  • Le micro-onde m’énerve. C’est le premier élément qu’on voit dans cette cuisine. Je suis obligée de le regarder dans les yeux quand je mange mon gruau.
  • Il y a des cache-néons au-dessus des armoires, avec le même stratifié que le comptoir : C’est quétaine. QUELLE HORREUR.
  • Les armoires de mélamine me dépriment. Les bandes de chant sont jaunies. Ces poignées de plastique sont si laides qu’elles me font grincer des dents.
  • Je hais cette cuisine. On ne peut pas la changer. Il n’y a rien qui m’inspire. Je suis poche en déco. Le design d’intérieur c’est pire que le dentiste. Bou houhou.

Maintenant, après avoir considéré tous les irritants de cette cuisine et conséquemment déconfits par l’exercice, regardons là d’un autre angle…Retournons notre cerveau de côté comme une boulette de hamburger et recommençons l’analyse.

2. LE VERRE À MOITIÉ PLEIN

  • J’AI DES PORTES FRANÇAISES VITRÉES. En bois en plus. Trop wow.
  • Les moulures d’origine du bâtiment sont intactes! Quelle beauté!
  • Les plafonds ont plus de 9 pieds de haut. C’EST RARE! Et magnifique!
  • J’aime bien la table de la salle à dîner. Le bois c’est chaleureux et indémodable.
  • Il y a aussi une planche de bois sur le profil de l’armoire du haut. C’est inspirant, ça réchauffe le blanc de la cuisine.
  • S’agit-il du plancher de bois franc d’origine que j’aperçois du côté salle à manger? YOUPPI!
  • Le bol de fruits rouge est petit, mais il dynamise mon îlot. J’ai le goût d’y croquer une pomme!
  • Les serviettes bleues ciel ont été posées là par hasard. J’ADORE cette couleur accent! Ça m’inspire!
  • Les cartes du monde du côté salle à manger : Quelle belle idée déco! Ça donne le goût du voyage!
  • Finalement, ma cuisine n’est pas si mal! J’aime mon logis! VITE je continue de m’inspirer sur Internet! Dans les revues! J’appelle une designer! On va S’AMUSER!

Le résultat :

😀

Et puis? Pas mal comme truc hein? Même pas besoin de se lever de sa chaise. On se sent moins Fichus n’est-ce-pas?

Bonne inspiration!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *