Le marbre et les côtes levées

Categories Article
Cuisine marbre champêtre

Si le lion est le roi des animaux, le marbre est probablement le roi des matériaux. Si elle était employée autrefois pour sculpter de légendaires statues, cette pierre naturelle est maintenant utilisée comme dessus de comptoir, dosseret, revêtement mural ou au sol. Sa couleur pâle et son motif discret font du marbre un matériau autant adapté aux décors contemporains qu’aux intérieurs plus classiques. Chic et noble, ce classique indémodable en impressionne plus d’un.

Cuisine marbre classique

Source: Deavita

Cuisine marbre contemporaine

Source: Obumex

Pourtant, le marbre étant une pierre calcaire, sa fragilité refroidit les gens à l’installer comme comptoir, ce qui est pourtant magnifique. On a peur des taches d’huile, de vin rouge et des égratignures. On préfère donc les imitations de quartz que l’originale pierre naturelle. Quel dommage !

Pourtant, à une époque pas si lointaine, le marbre avait des fonctions beaucoup plus utilitaires. Un beau jour, dans un vieil appartement très modeste de Trois-Rivières, en sortant de la salle de bain, au pied de la porte, j’aperçois, hé oui ! mesdames et messieurs, une plaque de marbre, cassée, tachée, en transition entre un plancher de vinyle beige fatigué et une vieille céramique blanche aux joints noircis.

17579973_10155004586917527_1997773669_n

J’étais ébahie devant cette pauvre petite plaque de marbre. Plusieurs réflexions ont émergé de cette observation. Que s’est-il passé dans la tête des gens entre l’époque où le marbre était utilisé comme pieds de porte, escaliers, appuis de fenêtre, rouleaux à pâte et maintenant, où on hésite à employer le matériau de peur de le salir ? Pourquoi relève-t-on son petit doigt snob devant cette pierre calcaire alors qu’autrefois, on s’y essuyait les pieds ?

17619690_10155004584812527_536127582_n

(Appui de fenêtre de l’hopital Saint-Sacrement)

rouleau-patisserie-1-400

(Rouleau à pâte en marbre. Source: meilleur du chef

J’aimerais faire un parallèle entre le marbre et les côtes levées. Dans les années soixante, ma grand-mère avait trouvé une recette de côtes levées, sûrement de Jehane Benoît, cette Ricardo d’antan. Elle alla voir son boucher qui la regarda avec stupéfaction. À l’époque, on donnait les côtes levées aux chiens, ça ne se cuisinait pas. Maintenant, on doit payer un certain prix pour agrémenter nos soupers de ce délice.

En somme, je veux seulement vous faire réfléchir aux perceptions changeantes des gens. « Les côtes levées, ça ne se mange pas. », c’est un peu comme « le marbre, ça ne s’installe pas dans une cuisine. » Si le marbre est votre coup de cœur, n’hésitez pas. Dites-vous que les taches d’huile et de vin feront partie du matériau et le rendront vraiment unique. Les égratignures raconteront une histoire, comme une antiquité de bois endommagée. Une pierre naturelle fragile et vivante, moi ça me parle.

Parfois, j’explique aux gens que le marbre et le bois en tant que matériaux de comptoir, c’est comme les espadrilles Converse. Cette chaussure est trop clinquante quand elle est neuve. On a presque le goût de l’user tout de suite après son achat parce qu’elle a beaucoup plus de charme quand elle a du vécu.

Puis, saviez-vous que malgré sa réputation luxueuse, le marbre est parfois moins cher qu’un revêtement de quartz ou de granit ?

Bref, si vous voulez oser un jour ce roi des matériaux, j’espère que cet article vous convaincra. De mon côté, je rêve d’un îlot revêtu de marbre où je pourrai préparer des pâtes alimentaires et des pizzas maison. Il sera taché, abîmé et magnifique comme ceux des vieilles cuisines italiennes. Vive l’imperfection, c’est ce qui rend la vie si belle !

Cuisine marbre champêtre

Source: Amber interior design

Pour en savoir plus sur les revêtements de pierre naturelle, je vous suggère trois fournisseurs de la ville de Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *